0 Plans

0 Membres de l'équipe

Informations sur le projet

Date de sortie: 12 février 2016

Client

Réalisateur

Tim Miller

Distributeur

20th Century Fox

Superviseur VFX

Jonathan Rothbart

Équipe Rodeo FX

Superviseur VFX

Wayne Brinton

Productrice VFX

Annie Cliche

Superviseur CG

Thomas Hullin

Superviseur Compositing

Martin Lipmann

Nous avons travaillé sur de complexes séquences qui ont requis du feu et des braises, des modifications de peau grotesques et des extensions de décor pour l’adaptation au cinéma R-rated de Tim Miller de l’anti-superhéros de Marvel Comics.

Nous avons commencé à travailler sur le film avant sa production, contribuant à la réalisation d’un matériel de promo amusant pour le 1er avril, lorsque le studio a annoncé que Deadpool allait être un film « rated R ». Une fois le tournage commencé, nous avons été mandatés de 100 plans, pour finalement réaliser près de 230 plans sur deux scènes durant la post-production.

Notre équipe a fait des concepts pour la décomposition de la peau à différentes étapes, en utilisant de la photographie en time-lapse de légumes et de nourriture en décomposition. Nous trouvions les plaques photographiques trop sombres pour montrer les subtilités de ce que nous voulions faire, alors nous avons ajouté plus de détails et de formes, en modélisant avec ZBrush, faisant des passes d’éclairage et en compositant les textures.

La scène où Wilson est retenu dans une chambre de torture et s’échappe a été tournée d’une traite dans une seule pièce qui avait été remplie de tuyaux de gaz qui émettaient des flammes, rendant le process habituel de soumettre des plans individuels inefficace et étrange. À la place, notre équipe a demandé à soumettre directement la séquence terminée à Rothbart. Cela signifiait que chaque plan dans la séquence soumise devait être final, et que tous devaient être d’une qualité égale. Cela s’est avéré être la façon la plus efficace de compléter la scène.

L’autre séquence principale sur laquelle nous avons travaillé était une scène de destruction, juste après la crash d’une vaisseau, provoquant une décharge de ferraille et de débris fumants. Cette scène a été tournée sur fond vert et nous avons ensuite généré des extensions de décors pour la décharge, composité une matte painting que Blur Studio a partagé avec nous, et ajouté de la fumée et des débris. Nous avons réalisé des matte paintings additionnels basées sur les photos prises sur le tournage pendant la production. Nous avons ajouté beaucoup de fumée et de cendres au début de la scène lorsque tout s’effondre, pour ensuite en réduire l’intensité à mesure que la scène progressait. Nous avons visé une chorégraphie de cendres simulées, tombant dans un espace 3D. Ce sont de petits détails comme cela qui assurent la continuité et la crédibilité d’une telle scène.

After

Before

After

Before

After

Before

After

Before

Presse