Réalisateur: Guillermo del Toro
_________________
Superviseur VFX: John Knoll
_________________
Studio: Warner Bros.
_________________
Date de sortie: 12/07/13

Pour le film Pacific Rim, la 9ème collaboration de Rodeo FX avec ILM, la compagnie montréalaise a relevé avec brio une panoplie de défis techniques et artistiques. Rodeo a créé et produit 200 plans d’effets visuels numériques pour ce film spectaculaire signé Guillermo del Toro (Hellboy, Le labyrinthe de Pan).

Une fois de plus, Rodeo a été sollicité pour créer des environnements virtuels exceptionnels et d’un grand réalisme. Néanmoins, la contribution de Rodeo a été encore plus grande que sur tous ses films précédents. En plus de générer des environnements, Rodeo s’est vu confier le mandat de créer, simuler et animer des créatures et des véhicules entièrement 3D dans diverses séquences du film. Rodeo FX est également l’artisan du look intérieur de la tête des robots, qui a nécessité la conception et l’animation d’un mécanisme 3D d’une grande complexité. Ce système d’engrenage, utilisé pour contrôler les actions et les mouvements des robots, est un mélange imperceptible et photo-réaliste d’infographie et d’éléments de tournage.

Sébastien Moreau, le président et fondateur de Rodeo FX, qui a agi à titre de superviseur et producteur exécutif pour la compagnie sur ce projet, est heureux de dire que : « Pacific Rim représente une autre collaboration gagnante entre ILM et Rodeo FX. Nous avons fait beaucoup de travail de modélisation 3D et d’animation, ce qui représente un total de 12 minutes d’effets visuels dans le film. Sur l’espace d’un an, plus de 80 personnes ont travaillé sur ce projet. De plus, tous nos plans ont été livrés en éléments séparés, afin de faciliter la conversion en stéréoscopie. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir été mandatés pour créer tous les plans intérieurs de la tête des robots, ainsi que le cerveau de l’extraterrestre, notre première créature organique.

Au sujet de la contribution de Rodeo FX à Pacific Rim, Lindy DeQuattro, la superviseure des effets visuels numériques de ILM, affirme : « L’équipe de Rodeo FX est à l’origine de plusieurs idées novatrices qui ont façonné le design et l’animation de nombreux plans d’effets, notamment l’environnement intérieur de la tête des robots et le cerveau dans le laboratoire de Newton. Avoir le sens du timing pour créer un moment comique en numérique est tout un défi, mais je m’attendais toujours à pouffer de rire lorsque je regardais leurs animations pour les « ventouses » du cerveau. Dans une toute autre gamme d’effets, leurs plans larges virtuels de l’héliport étaient incroyablement réalistes et créaient une ambiance très dramatique. Rodeo FX a travaillé sur une panoplie de séquences qui nécessitaient la modélisation d’objets, l’animation, l’éclairage et les effets numériques, en plus de réaliser des intégrations d’images très complexes. J’étais extrêmement fière du résultat! »

En combinant de la 3D et des effets mécaniques, Rodeo a développé le système d’engrenage grâce auquel les acteurs contrôlent les robots, alors qu’ils marchaient en fait sur des machines elliptiques lors du tournage! Du travail de conceptualisation a été requis pour créer ce mécanisme. L’équipe d’infographistes a également conçu et modélisé en 3D un cerveau muni de tentacules animées qui se trouvait à l’intérieur d’un énorme aquarium rempli d’eau et de bulles.

En ce qui concerne les environnements, Rodeo FX devait créer la baie de Hong Kong et le Shatterdome, une base militaire située au pied d’une falaise sur les rives de la baie. Le modèle 3D du Shatterdome, créé par Rodeo FX à partir d’illustrations fournies par ILM, était une énorme structure morcelée en sections; la centrale de commandement, les plateformes de l’héliport et la falaise. L’équipe a également réalisé plusieurs extensions de décors qui nécessitaient la création d’une vaste gamme d’effets atmosphériques réalistes : pluie, averses, effets d’éclairages, etc.

Afin d’accentuer le réalisme de certaines séquences comportant de la 3D et des effets numériques, Rodeo a utilisé des éléments réels tournés par l’équipe. « Nous avons filmé plusieurs éléments de pluie et d’eau, raconte Robert Bock, le directeur photo des effets visuels pour les éléments de tournage. Plusieurs de ces éléments devaient comporter des mouvements d’eau correspondant aux turbulences créées par un hélicoptère atterrissant sur l’héliport du Shatterdome. Les séquences de pluie ont également été utilisées avec plusieurs environnements virtuels, en plus de rehausser bon nombre de plans qui requéraient des extensions de décors.

En charge d’une équipe de 30 compositeurs, Laurent Spillemaecker, superviseur de la composition d’images, était responsable des différents aspects de l’intégration. Il devait s’assurer de la continuité visuelle entre tous les plans, en plus de veiller à ce que l’intégration des éléments 3D soit impeccable. Puisque le film a été tourné en 2D mais qu’il devait être converti en stéréoscopie lors de la post production, Rodeo a dû fournir tous ses plans en éléments séparés.

« Pacific Rim représente le travail le plus complet et diversifié de l’histoire de notre compagnie. Ce projet révèle à l’industrie du film l’étendue de notre talent créatif et de notre expertise technique. Nous sommes définitivement prêts pour d’autres mandats de cette ampleur! », conclut avec enthousiasme Sébastien Moreau.

Pour de plus amples informations au sujet de notre travail sur Pacific Rim : ArtofVFX, FXGuide, Cinefex,  Animation World NetworkCreativeCowPOSTCreative Planet NetworkOccupy VFX

PARTAGEZ