9 Décembre 2014

Le studio d’effets visuels montréalais accroit sa présence à Hollywood en accueillant dans ses rangs l’ancienne équipe de Hatch FX

La compagnie Rodeo FX, qui a contribué aux effets visuels de plus de 70 longs-métrages et qui s’est récemment mérité un Emmy Award pour sa participation à la 4ème saison de Game of Thrones vient d’ouvrir un nouveau bureau à Venice Beach en Californie. Le studio montréalais s’est adjoint les services du réputé matte painter Deak Ferrand et de la productrice exécutive Cheryl Bainum -anciennement de Hatch FX- afin de diriger l’équipe de Rodeo FX Los Angeles. Ce nouveau bureau offrira aux studios et aux créateurs d’Hollywood un accès direct à toute la gamme de services offerts par Rodeo FX.

« Compte tenu de la croissance de Rodeo FX, il est important d’offrir à nos clients une présence à Los Angeles », déclare Sébastien Moreau, Président de Rodeo FX. « Les studios, les réalisateurs et les producteurs pourront ainsi travailler de concert avec notre équipe dans nos magnifiques bureaux de Venice, de la pré production à la livraison finale des effets visuels. »

Ferrand et Bainum connaissent Sébastien Moreau depuis plus de 20 ans, ayant travaillé ensemble à Montréal avant de poursuivre leur chemin respectif et de fonder leur propre compagnie. Rodeo FX a d’ailleurs fait appel à eux au cours des deux dernières années, les invitant à participer aux projets de plus grande envergure. L’officialisation de cette collaboration professionnelle marque une étape importante et ouvre la porte à de belles opportunités.

À proximité des studios d’Hollywood

« Los Angeles demeure le centre névralgique du développement de projets et du processus créatif, » affirme Bainum. « En étant sur place, Rodeo FX sera désormais en mesure de participer plus activement à cette phase de pré production. Nous pourrons proposer des concepts, collaborer avec les scénaristes, les réalisateurs, ainsi que les créateurs, et être présents du début à la fin d’une production. Le fait d’être impliqué dès les premiers balbutiements d’un projet permet de mieux contrôler les coûts, tout en définissant et en respectant la vision créative. »

« Cheryl Bainum participera au développement d’affaires à Los Angeles et fera office d’agent de liaison avec la clientèle, tout en poursuivant ses activités de productrice exécutive des effets visuels », explique Jordan Soles, Vice-Président au développement et aux technologies.

Deak Ferrand, qui se joint à Rodeo FX en tant que directeur artistique, fera bénéficier la solide équipe de matte painting de Rodeo FX de sa vaste expérience en images-concepts, en environnements virtuels et en miniatures. L’impressionnante filmographie de Deak compte, entre autres, les longs-métrages The Secret Life of Walter Mitty, Lucy, The Book of Eli, Wanted, Twilight Eclipse, X-Men Origins: Wolverine, Hellboy I et II, The Lord of the Rings: The Two Towers, le film oscariséWhat Dreams May Come, ainsi queThe Assassination of Jesse James, qui s’est mérité un Golden Globe, en plus d’être nommé aux Oscars.

« L’intimité de notre bureau de Venice est propice aux échanges d’idées et permet au client de participer activement au processus créatif, » explique Ferrand. « En s’inspirant de notre vaste sélection de références visuelles et avec un crayon en mains, les idées prendront forme naturellement. Le fait d’avoir le client sur place à ce stade de la création est passionnant et permet une plus grande participation et une collaboration plus étroite. »

« Tout le monde adore travailler avec Deak, » s’exclame Moreau. « En plus d’être une personne avec qui on a énormément de plaisir à collaborer, tout ce qu’il touche devient une œuvre d’art! Quant à Cheryl, c’est l’une des meilleures productrices avec qui nous avons eu la chance de travailler. Elle fait en sorte que les projets avancent rondement, tout en s’assurant que le client garde le contrôle sur sa démarche. »

« Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu autant de talent rassemblé sous un même toit, » s’exclame Ferrand, au sujet de l’équipe de matte painting de Rodeo FX. « L’art du matte painting ne peut exister sans des départements de 3D et d’intégration numérique exceptionnels. La réussite d’un matte painting repose essentiellement sur la symbiose entre le matte painter et l’artiste qui réalise l’intégration finale – l’un ne va pas sans l’autre. »

L’évolution de Rodeo FX

En plus de créer ses propres images en tant que matte painter, Deak supervisera l’équipe de L.A. et agira à titre de mentor pour les artistes de Rodeo FX oeuvrant dans les bureaux de Montréal et de Québec.

« Nous sommes extrêmement fiers du travail réalisé par notre département de matte painting et l’ajout de Deak à l’équipe ne fera que rehausser la qualité exceptionnelle de nos images, » affirme Moreau. «L’expérience et l’expertise incroyables de Deak, tant avec les techniques traditionnelles que numériques, lui permettront d’encadrer et de guider notre talentueuse équipe.»

« Nous sommes vraiment ravis d’accueillir au sein de Rodeo FX des professionnels ayant autant d’expérience, » mentionne Jordan Soles, Vice-Président au développement et aux technologies. « Nos artistes séniors sont un exemple pour leurs jeunes collègues et ils leur transmettent leur souci du détail et du travail bien fait. La barre est haute mais ils savent toujours performer au-delà des attentes. »

En plus de ce nouveau bureau à Venice et du siège social à Montréal, Rodeo FX a ouvert un studio dans la ville de Québec en avril dernier qui comptera bientôt une trentaine d’employés. Rodeo FX possède également un département de publicité en plein essor, en plus de sa division film et télé.

« Notre objectif avec ce nouveau bureau est avant tout d’offrir à nos clients d’Hollywood un contact direct et local avec Rodeo FX, par l’entremise d’une équipe chevronnée qui représente une compagnie de 200 artistes de classe mondiale oeuvrant au Québec, l’un des marchés offrant les crédits d’impôts les plus intéressants au monde. Pour nous, ce bureau est une porte ouverte sur un studio d’effets visuels qui offre ce qu’il a de mieux dans l’industrie, » conclut Moreau.

PARTAGEZ